Dépôt VentePublications et RDVLiens utilesA la UneExpos Itinérantes

Publications et RDV

CLIMAT + Territoires

 Options :  


Source : www.maison-foret-bois.fr  ( tous droits réservés )

Forêt Entreprise n°230Le CNPF innove pour atténuer le changement climatique en associant entreprises et forestiers

Le programme innovant et inédit « CLIMAT+ Territoires » associe le Groupe La Poste*, le GIP Massif central** et le Centre national de la propriété forestière (CNPF) pour atténuer le changement climatique dans les forêts privées du Massif central.

Un partenariat inédit de développement local et de lutte contre le changement climatique engage les trois acteurs vers le même objectif : une meilleure séquestration du carbone forestier. En effet, la forêt française capte chaque année entre 10 et 15 % des émissions de CO2 atmosphériques.
Cinq projets concernant des forêts fragilisées, incendiées, ravagées par les tempêtes ou en situation très inquiétante de mortalité ont été sélectionnés par le CNPF. Pour chaque projet, le CNPF a conçu des itinéraires sylvicoles « carbone + » démontrant la séquestration supplémentaire de carbone en forêt par rapport à une situation de référence (celle où la gestion n’est pas modifiée).
Le CNPF a travaillé avec des regroupements de propriétaires tels que des associations syndicales libres de gestion forestière (ASLGF) ou des structures juridiques s’y apparentant (groupements forestiers de petits porteurs).
 
Ces projets sont situés :

  1. En Lozère avec l’ASLGF des forêts de la Terre de Peyre : 44 ha d’amélioration, de boisement et de reboisement en douglas, mélèze et pin sylvestre sur des parcelles ravagées par des tempêtes et des neiges lourdes ;
  2. Dans le Puy-de-Dôme avec l’ASLGF des Combrailles : 11 ha de reboisement en douglas, épicéa et feuillus sur des parcelles d’accrus post-tempête non valorisables ;
  3. En Haute-Vienne avec l’ASLGF Forêt Agir Limousin : 18 ha de conversion de taillis de châtaignier en futaie, d’amélioration feuillue et de reboisement en résineux (douglas, mélèze, pin laricio) ;
  4. En Ardèche avec l’ASLGF des Cévennes ardéchoises et les forêts communales de Banne, Malbosc et Saint-Paul-le-Jeune (gérées par l’ONF) : 25 ha de reboisement en pin de Salzmann sur des parcelles incendiées, d’enrichissement, de reboisement en feuillus, de dépressage et de débroussaillement ;
  5. En Dordogne avec le GF du Vernois : 18 ha de reboisement en pin maritime (à la place de taillis à mortalité très élevée), de balivage de taillis de chêne et de création d’un arboretum.

Ces projets innovants apportent de nouveaux financements aux sylviculteurs qui souhaitent valoriser la fonction de « pompe » à carbone de leur forêt et participer ainsi à la lutte contre le changement climatique.

  1. Le GIP Massif central cible son action au profit du développement durable du Massif central en valorisant les services environnementaux fournis par les forêts de ce territoire.
  2. Le CNPF, fort de son expertise sur la séquestration du carbone forestier, a proposé au financement du Groupe La Poste ces cinq projets en forêt privée.
  3. Le Groupe La Poste, soucieux de l’intérêt de mobiliser ses salariés, collaborateurs et clients sur des projets valorisant le développement local et créant de la plus-value sur des territoires ruraux, donne une inflexion locale à sa politique de développement durable en soutenant ces projets en forêt privée française.

Le CNPF travaille par ailleurs déjà avec d’autres entreprises qui font le choix de ce type de projets vertueux, alliant production forestière et préservation de l’environnement.

Le CNPF, le GIP Massif central et I4CE (Institute for Climate economics, ex-CDC Climat) s’appuient sur ces projets innovants pour créer peut-être un jour une labellisation de ces projets carbone (pour les entreprises ou les collectivités) ; ce qui n’existe pas encore en France.

foret_carbone

À lire sur le sujet :

  1. Le n°230 de Forêt-entreprise (paru le 1er septembre 2016, disponible au CDR)
  2. Forêt et carbone : comprendre, agir, valoriser (IDF, 2016, en vente au CDR)

*Au sein du Groupe La Poste, la Branche Services-Courrier-Colis de La Poste et la Banque Postale ont participé à ces projets.
**GIP Massif central = Groupement d’intérêt public interrégional pour ledéveloppement du Massif central, il se compose des quatre Régions duMassif central (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, NouvelleAquitaine et Occitanie).