Dépôt VentePublications et RDVLiens utilesA la UneExpos Itinérantes

Maison de la Forêt et du Bois

Les femmes de la filière Bois

 Options :  


Source : www.maison-foret-bois.fr  ( tous droits réservés )

Dans le cadre de l'émission « Silence ça pousse », France Bois Forêt, en partenariat avec France Télévisions, a mis à l'honneur les femmes dans les métiers de la forêt et du bois.

Forestière, conductrice d'engin, sylvicultrice, directrice de scierie....

Découvrez les témoignages des 6 ambassadrices de la filière forêt bois

Consultez la chaine Youtube de France Bois Forêt

Alix VAQUIER, Chargée de travaux en sylviculture, pour une coopérative forestière

01_Alix_Vaquier_Chargee_travaux__sylviculture.PNG

Pour Alix, la forêt c’est un métier qu’elle a choisi d’entrée, car elle a des attaches familiales dans ce domaine.  Aujourd’hui, c’est un choix qu’elle ne regrette vraiment pas. Elle adore suivre ses plantations d’année en année et se rendre compte que tous les ans ça change …. Elle aide les propriétaires forestiers à localiser leurs parcelles, leur fait un diagnostic et les aide à bien les gérer.

Chantal RENON, sylvicultrice dans les Landes

01_Chantal_Renon__sylvicultrice.PNG

Comme d’autres forestiers, cette propriétaire et gestionnaire privée exerce le métier de sylvicultrice avec passion. « Nos parcelles sont plantées pour être viables. Chaque fois qu'on coupe un arbre, on en replante un », témoigne-t-elle.

Nathalie SACHET, Responsable d'Unité Territoriale, dans le Tonnerois, à l'ONF

03_Nathalie_Sachet_RUT_ONF.PNGDès l'âge de 13 ans, Nathalie a su qu'elle souhaitait exercer un métier en lien avec la forêt. Aujourd'hui, c'est à l'Office National des Forêts qu'elle œuvre au quotidien pour assurer le renouvellement des forêts françaises. « Ce qu'on fait aujourd'hui, c'est pour demain, pour nos enfants et nos petits-enfants. Grâce à ce métier, j'ai l'impression d'être utile à la planète », assure-t-elle.

Virginie RICHERT, conductrice d'engins, en Lorraine-Champagne-Ardenne, à l'ONF

02_Virginie_Richert_conductrice_engins_onf.PNGAprès un parcours qui n'a pas été linéaire, Virginie RICHERT était à la recherche d'un métier dans lequel elle pouvait s'épanouir pendant toute sa carrière. C'est ainsi qu'elle est devenue forestière à l'Office National des Forêts. Une manière pour elle de découvrir la diversité des missions confiées aux équipes de l'ONF, tout en restant dans un domaine qu'elle affectionne. « Le but c'est de faire des belles forêts pour l'avenir ! S’il n'y a pas beaucoup de femmes dans ce métier, c'est que ces métiers ne sont pas assez connus et mis en avant dans les formations », explique-t-elle.

Claudine JOSSO, directrice de scierie dans le Morbihan

04_Claudine_Josso__directrice_scierie.PNGLes métiers du bois ne se cantonnent pas à la forêt. Chaque étape de la transformation du bois est créatrice d'emplois. La scierie est le premier maillon de la transformation de ce matériau d'avenir. "Je n'étais pas destinée à ce métier, mais j'ai repris naturellement la direction de la scierie au décès de mon père. Très souvent, les entreprises du bois sont transmises en famille", précise-t-elle.

Diane VUILLEMIN, chargée de production pour une coopérative forestière en Gironde

05_Diane_Vuillemin__chargee_production.PNGPour Diane VUILLEMIN la forêt est avant tout une histoire familiale. Son rôle est de conseiller les propriétaires forestiers privés pour gérer durablement leurs parcelles et perpétuer les milieux forestiers. "Il faut entretenir une forêt pour qu'elle se développe et qu'elle offre des arbres de qualité", affirme-t-elle.